• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 décembre 2007

Archives pour 12 décembre, 2007

La FIBROMYALGIE…..J’aimerais tant qu’elle me dise « ADIEU »

 

Bonjour,

    Mon nom est « FIBROMYALGIE » et je suis une maladie chronique invisible. Je suis maintenant liée à toi pour la vie. Les autres autour de toi ne peuvent pas me voir ni m’entendre, mais TON corps me ressent. Je peux te faire mal n’importe où et de n’importe quelle façon qui me plaira. Je peux causer de la douleur sévère ou, si je me sens de bonne humeur, je peux seulement te causer de la douleur sur tout ton corps. Rappelle toi quand toi et ton énergie était de pair et aviez du plaisir. J’ai pris ton énergie et je t’ai donner de la fatigue. Essaie d’avoir du plaisir maintenant! J’ai aussi pris ton bon sommeil et à sa place je t’ai donné un esprit embrouillé. je peux te faire trembler intérieurement ou te faire avoir chaud ou froid quand tous les autres se sentent bien. Ah oui, je peux aussi te faire sentir anxieux(se) ou dépressif(ve). Si tu as quelque chose de planifier ou que tu as hâte d’avoir une bonne journée, aussi, je peux te l’enlever. Tu n’as pas demander à m’avoir. Je t’ai choisi pour plusieurs raisons: le virus que tu as déjà eu et que tu ne t’ai jamais débarrassé, ou cet accident d’auto, ou peut être les années d’abus et de traumatisme… Bien je suis de toute façon avec toi pour rester.

    J’ai su que tu allais voir un médecin qui ne peut pas se débarrassé de moi. Je me roule par terre, en riant. Fais seulement essayer. Tu vas devoir voir plusieurs médecins avant d’en trouver un(e) qui va pouvoir t’aider effectivement. On va te faire prendre des pilules anti-douleurs, des pilules pour dormir, on va aussi te dire que tu souffres d’anxiété ou de dépression, on va même te faire porter une unité TENS, te recommander des massages, on va te dire que si tu dors et que si tu fais bien tes exercices je vais m’en aller, on va te dire de penser positivement, on va te faire un tâtonnement avec les doigts, une pression sur les points sensibles et le PIRE DE TOUT, on ne te prendra pas au sérieuxquand tu vas faire sentir au médecin comment ta vie est débilitante chaque jour.

    Ta famille et tes amis et ceux qui travaillent avec toi vont tous t’écouter jusqu’à tant qu’ils soient tannés de t’entendre de comment tu te sens et que je suis une maladie débilitante. Quelques-uns d’entre eux vont dire des choses comme » Ah, tu as seulement une mauvaise journée » ou « Bien, rapelle toi tu peux pas faire les choses qu’il y a vingt ANS », n’entendant pas ce que tu avais dis il y a seulement vingt JOURS. D’autres vont commencer à parler derrière ton dos, pendant que tranquillement tu commences à sentir que tu es en train de perdre ta dignité en essayant de les faire comprendre, spécialement quand tu es dans le milieu d’une conversation avec une personne « Normale » et ne peux pas te rappeler ce que tu étais en train de dire!

    Pour conclure, (j’avais espéré garder cette partie en secret), mais je pense que vous avez déjà trouvé… que le SEUL endroit où tu vas avoir un certain support et la compréhension de traiter avec moi et avec les autres personnes qui ont la fibromyalgie… Excepté pour la minorité d’entre nous, qui comme moi, on le support de leur mari et de leur famille immédiate.

L’HOMME et le COCON

 

615471582006070606ff51.jpgUn jour, une ouverture apparut dans un cocon. Un homme s’assit et regarda le papillon naissant se battre pendant des heures pour crever son abri et forcer le petit trou à s’agrandir. Mais bientôt il sembla à l’homme que l’insecte ne progressait plus. Il était allé aussi loin qu’il avait pu mais il ne bougeait plus. 

Alors l’homme prit une paire de ciseaux et découpa délicatement le cocon pour aider le papillon à sortir. Celui-ci émergea facilement. Mais il avait un corps chétif et ses ailes froissées étaient atrophiées. 

« Pas grave, il va se développer » se dit l’homme et il continua à regarder le papillon en espérant qu’il déploie ses ailes pour voler. 

Mais cela n’arriva jamais. Le papillon passa le reste de sa vie à ramper sur son petit corps, incapable d’utiliser ses ailes rabougries.

Ce que l’homme, dans sa bonté précipitée, n’avait pas  compris, c’est que le cocon trop serré est une ruse de la Nature pour forcer le papillon à le percer et à entraîner ses ailes… A cette condition seulement, il peut voler.Parfois, nos angoisses, nos échecs, nos coups durs sont précisément ce dont on a besoin. Si la nature permettait qu’on avance dans la vie sans jamais rencontrer aucun obstacle, cela nous affaiblirait, nous serions semblables à ce papillon trop vite naît à qui la facilité a coupé les ailes.

La liberté est chèrement acquise… Mais on ne vole pas sans s’entraîner un minimum !

J’en ai Raz le bol moi!!!!!!!!

J'en ai Raz le bol moi!!!!!!!! dans MES IMAGES EMOTION 0gmrfe10

SE RECHAUFFER………C’EST BIEN

SE RECHAUFFER.........C'EST BIEN dans MES IMAGES EMOTION gd772q10

PURETE D’un ReGarD

PURETE D'un ReGarD dans MES IMAGES EMOTION hm0n7t10

BIZARRE BIZARRE Ce Grand AmOur….

BIZARRE BIZARRE Ce Grand AmOur.... dans MES IMAGES EMOTION zdypl110

LE VENT et la PLUIE

LE VENT et la PLUIE dans MES IMAGES EMOTION 62eqpe10

LES PERLES

Voici ce que l’on a retrouvé sur quelques notices de produits courants.

- Sur une boîte de tampons Tampax : « Retirez le tampon utilisé avant d’en insérer un nouveau. »

- Sur une boîte de Pop-Tarts de Kellogs : « Le contenu de la pâtisserie peut être chaud lorsqu’il est chauffé. »

- Sur la feuille d’instructions d’un séchoir à cheveux Conair Pro Style1600 : « Ne pas utiliser sous la douche. Ne jamais utiliser en dormant. »

- Sur un déguisement d’halloween de Batman : « Utilisez avec précaution. Le masque et le plastron n’offrent aucune protection. La cape ne permet pas de voler. »

- Dans le manuel d’instructions d’une télévision : « Ne versez pas de liquide dans le téléviseur. »

- Sur un briquet au butane : « La flamme peut causer un incendie. »

- Sur un sac de croustilles Fritos : « Vous pourriez être gagnant ! Aucun achat requis. Détails à l’intérieur. »

- Sur un savon Dial : « Instructions : utiliser comme un savon ordinaire. »

- Sur des repas surgelés Swann : « Suggestion pour servir : décongeler. »

- Sur un emballage de bonnet de douche dans un hôtel : « Bon pour une tête. »

- Sur le dessous d’une boîte contenant un gâteau : « Ne pas tourner la boîte à l’envers. »

- Sur un pudding au pain Marks & Spencer : « Le produit sera chaud après avoir été chauffé. »

- Dans les instructions d’un fer à repasser : « Ne pas repasser le linge sur le corps. »

- Sur une bouteille de sirop pour enfant : « Ne pas conduire ou opérer de machinerie après avoir pris ce sirop. »

- Sur une bouteille de Nytol (un somnifère) : « Attention : Peut causer la somnolence. »

- Sur la boîte d’un couteau de cuisine : « Attention : Garder en DEHORS des enfants. »

- Sur une boîte de lumières de Noël fabriquées en Chine : « Pour utilisation intérieure ou extérieure seulement. »

- Dans les instructions d’un robot culinaire : « Ne pas utiliser pour d’autres usages. »

- Sur un sachet de noix fourni dans un avion de American Airlines : « Instructions : ouvrir le sachet, manger les noix. »

- Dans les instructions d’une scie à chaîne : « Ne pas tenter d’arrêter la chaîne avec les mains. »

- Sur le « Axius Snow-Off Automobile Winshield Cover », une housse couvrant le parebrise de l’auto pour empêcher la neige et la glace de s’y déposer :  » Ne jamais conduire lorsque la housse est sur votre pare-brise. »

JE NE VEUX PAS SAVOIR

 

Jfemrosedw3.gif Je ne veux pas savoir ce que tu fais pour gagner ta vie.

Je veux savoir ce qui te passionne et si tu as le courage de réaliser tes rêves,

Je ne veux pas savoir quel âge tu as.

Je veux savoir si tu peux tout risquer pour l’amour, pour tes rêves, pour l’aventure de la vie.

Je ne veux pas savoir si tu dis la vérité ou non.

Je veux savoir si tu peux supporter le poids d’une accusation et ne pas trahir ton âme, si tu es fidèle et si je peux ainsi mettre ma confiance en toi.

Je ne veux pas savoir où tu habites ni combien d’argent tu gagnes.

Je veux savoir si tu peux te relever après avoir connu le désespoir, courbaturé et meurtri jusqu’aux os , et si tu peux ensuite aider tes enfants.

Je ne veux pas savoir qui tu es ni d’où tu viens.

Je veux savoir si tu peux te tenir au milieu du feu avec moi, sans reculer.

Je ne veux pas connaître l’objet de tes études.

Je veux savoir ce qui t’a permis de continuer quand tout allait mal. Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même, et si tu apprécies ta compagnie dans les moments de solitude.

Auteur inconnu

 

 

JULIEN CLERC………FEMMES Je vous AIME

http://www.dailymotion.com/video/fRuK8JJPlHZ5T25DP

12

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

décembre 2007
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 5 visiteurs en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47