Maman

C’est vrai qu’il y a eu des jours où tout allait si mal que j’aurais voulu me cacher et ne plus voir le soleil briller. Le soir, je t’ai dit : «Bonne nuit maman» et tu m’as répondu. Tu n’étais pas trop mal. Juste de la toux depuis deux ou trois jours. Et la nuit, je t’ai entendue m’appeler. Je croyais que je rêvais. Mais c’était bien toi. Tu m’as dit que tu étouffais. Tu m’a dit : «je meurs». Je me disais: Mais qu’est-ce qu’elle racontes là? Que veux-tu dire? Vite je descends, je remonte avec un bassin d’eau, je lui mouille le front. Elle n’est pas bien, pas bien du tout. Je cours, je reviens, que faire? Nous sommes seules. Pas de téléphone. Je sors. Je sonne chez les voisins, personne. Vite un peu plus loin. Là, on ne me croit pas, c’est pas possible! On monte vite les marches de l’escalier et sur ses genoux, elle est tombée. Elle voulait se lever, se sortir de cela de cette angoisse, de la vue de la mort qui arrivait. Le médecin arrive vite. Une piqûre et puis il dit « C’est fini »! Ah je me dis, la crise est finie. Mais non c’était terminé. Elle n’était plus. Comme ça en quinze minutes à peine, elle m’a laissée. C’était pas possible, je ne pouvais croire cela! Non! Les autres oui, chez eux ça arrive, mais pas à toi, non pas toi! Mon poing s’est abattu sur le mur et tout a été brisé en moi!  On a posé la main sur mon épaule. Je ne sais plus de qui il s’agissait. Autour de moi le nombre de personnes augmentait. Tout se brouillait. Une cassure en un quart d’heure. En si peu de temps, une vie bascule. Et c’est le néant. On l’a transportée. Je ne l’ai plus vue. Je n’aurais pas supporter voir son visage froid sans ce sourire qui l’animait toujours surtout quand j’étais là. Non, je ne pouvais pas. Et des « mes sincères condoléances » et des « courage », mais je ne les entendais même pas. Que m’importait tous ces mots. Elle n’était plus là. Maman, petite femme aux cheveux blancs, avec son pied bot Cette femme trop courageuse, trop généreuse, toujours rieuse, je l’aimais, je l’aime encore et elle me manque. En parlant d’elle au fond de moi, tout se noue! On dit qu’il faut oublier. Je crois qu’on n’y arrive jamais. Bien sûr ce n’est plus la même blessure. Le temps passe. Mais un objet, un mot et tout revient dans la mémoire. Je ne voudrais plus revenir en arrière et revivre cela. Déjà mon père et puis elle. Mais maman c’était différent. C’était mon havre de paix, mon soutien, mon réconfort, ma tendresse. Si elle était là, je la chérirais. Je la gâterais. Mais bon, parlons d’autre chose…..comme disent beaucoup de personnes. Parlons d’autre chose

7 commentaires à “Maman”


  1. 0 famillegarcia 28 jan 2008 à 2.30

    La perte de ses parents est très dure à vivre ! Et souvent on a du mal à s’en remettre ! J’ai perdu mon père et mon fils (j’étais enceinte) en 3 mois de temps… Il en a fallu des médicaments pour s’en sortir !!! Malgré les années passées j’ai toujours un poids. Je comptend ta douleur. Courage, elle s’estompera… Et dis toi que ton Ange veille sur toi.
    Gros bisous

    Dernière publication sur Cécile & Co : Happy Birthday !

  2. 1 nine297 28 jan 2008 à 2.30

    oui c’est trés dur moi j’ai perdu mon pére il y a 2 ans, une personne
    adorable si gentil le coeur sur la main,il est décédé en en été en espagne, et moi je n’ai pas pu le voir car malade je ne pouvais me déplacer,ils ont été obligé de l’incinerer ce qui fait que je n’ai pas pu lui dire aurevoir,je n’arrive toujours pas à aller sur sa tombe,car ma mére à mit son incinération dans le caveau familial,trés dur vraiment bon couage à toi aussi
    bises nine297

  3. 2 binicaise 28 jan 2008 à 2.30

    Un beau texte d’amour pour une maman , il est si difficile de dechiffrer l’amour de ses grands enfants, ils sont pudiques , je crois qu’une fille pour sa maman est plus tendre très proche.
    Quel bel hommage tu lui rends là.
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4. 3 pattycollet61 28 jan 2008 à 2.30

    dur de lire ce texte… ça rappelle des souvenirs ! je te souhaite un bon lundi..bisouxxx baveuxxx

    Dernière publication sur spécial papatte : tout doux

  5. 4 chamade1000 28 jan 2008 à 2.30

    Merci à vous tous
    Bon lundi
    Bisous

  6. 5 elisiana64 28 jan 2008 à 2.30

    C’est difficile pour moi de trouver les mots de réconfort, la mienne de maman est toujours en vie, et souvent le soir je me surprend à la vouloir là-haut, je voudrais quand même te dire que l’hommage que tu offres à ta maman est très beau, je souhaite de tout mon coeur, être cette maman que mes souris auront encore dans leurs pensées une fois ma vie sur cette terre terminée. Douces pensées pour toi
    bisous

  7. 6 chamade1000 28 jan 2008 à 2.30

    Je sais, toutes les mamans ne jouent pas leur rôle
    Tes petites souris t’aiment et il ne faut pas penser à tout cela maintenant
    Allez on pense à autre chose

Laisser un commentaire


Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

janvier 2008
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47