La poésie°°°°°

La poésie°°°°° dans POESIE 873170posie1

 

Qu’est-ce que la poésie?
Un instant de vie
Difficile à combler.
Un moment de délire
Pour mieux tout supporter.
Ce besoin intense de toucher
Le coeur du lecteur.
C’est le geste léger
D’une femme qui peut
Sans s’élever toucher
Le coeur du bonheur.
C’est la prose qui chante
Qui danse et délivre l’âme
De l’emprise du silence.
Ah, si les mots pouvaient
S’aligner sans trop en dévoiler!
Oh, qu’il serait doux de penser
Que l’ampleur du manque
Ne serait que « souvenir »!
La poésie, c’est la main
Qui tremble, le regard qui se trahit;
Le corps en sursis se fond dans la nuit.
Et vient l’envie de  s’éloigner
De ce monde où rien ne nous retient
Si ce n’est le besoin
De crier son désespoir, de pleurer en silence

De ne plus avoir peur de dévoiler sa pudeur.
La poésie, c’est le chant d’une vie,

Où l’émotion rime avec passion…

Francine

5 commentaires à “La poésie°°°°°”


  1. 0 chasseurdimagesspirituelles 22 oct 2016 à 2.30

    Oh que j’aime ta définition de la poésie,oui,est-elle le chant de la vie,les mots de notre amour offerts à nos jours,se voudraient-ils vérité de toute une éternité,

    très bonne journée à toi Francine.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : L'oeuvre du temps

  2. 1 leblogdelpapet 23 oct 2016 à 2.30

    La poésie

    Sauvage plante à la croissance lente,

    Du sens qui couve sous fleur entrouverte,

    Ses peintures de musiques stimulantes,

    Elle s’offre à l’enfantine découverte.

    Parfum de bonbon qui donne le juste la,

    Aux accords de sociétés qui vous sonne,

    De ses sensibles surprises ici ou là,

    Elle rythme les détours qui nous déraisonnent.

    Claire invitation sans heurt et malheur,

    A éclairer nos impuissances par ses livres,

    Elle relègue apparences du bonheur,

    Aux ténèbres qui nous empêchent de vivre.

    Vieux mouvement coupable essentiel,

    De nos restes sur terre si résiduels,

    Elle lance roses de vie du ciel,

    Aux noyés de la prose perpétuelle.

    Au détour des tourments, par ses retournements,

    Elle n’est ni défoulement ni ornement,

    Mais propre détournement d’un affrontement,

    A l’immobile qui à l’enfant toujours ment.

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Maman, j’ai vraiment besoin de vacances

  3. 3 coucouvousunblogfr 23 oct 2016 à 2.30

    Bonjour Francine
    Très belle définition de la poésie .
    Bell et douce journée à toi
    J’espère que tu vas mieux. Je constate que ton inspiration est revenue.
    Bizzzzzzzzzzzz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : je croyais que vieillir

  4. 4 010446g 25 oct 2016 à 2.30

    C’est magnifique!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : MERCI à mes visiteurs!

Laisser un commentaire


Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

octobre 2016
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 4 visiteurs en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47