Archives pour la catégorie LES EMOTIONS



Ainsi va la vie°°°°°

Hebergeur d'image

 Je viens seulement d’apprendre son décès en passant sur d’autres blogs

Mais comment pourrais-je ne pas parler d’elle? Du peu que je sais d’elle?

Hier soir, je regardais à nouveau la Zizanie où elle est en « guerre » avec Louis de Funès….Ce film ne me plaît pas tellement, mais il prouve qu’elle savait interpréter tous les rôles…

http://www.dailymotion.com/video/x4c40z

Émue par Docteur Françoise Gailland…..Bouleversée quand je regarde Mourir d’aimer…Suspens avec Traitement de choc où Alain Delon est bien étrange..

http://www.dailymotion.com/video/x8uz6e

Emportée par la maladie qui l’a éloignée du monde réelle, elle a su quand même rester proche de son public.

Sa personnalité, sa sensibilité, sa franchise l’ont emporté sur son « absence…..

Brigitte Bardot s’est déclarée lundi « bouleversée, extrêmement choquée et triste » après l’annonce de la disparition de son amie Annie Girardot.
« Je ressens un chagrin infini. Après la mort de Maria Schneider qui m’a déjà rendue si triste, c’est comme si on m’avait enfoncé un nouveau clou dans le coeur », a confié Brigitte Bardot à l’AFP.
« J’aimais infiniment Annie Girardot. Elle a eu une fin de vie dramatique. Ma santé m’empêchait de la visiter mais mon secrétaire Franck lui apportait mes petits mots qu’on lui lisait. J’avais pour Annie une infinie tendresse. Elle a eu une vie à la fois extraordinaire et dramatique », a ajouté l’ancienne actrice.
Brigitte Bardot a estimé « qu’Annie, qui a été une actrice très importante, a été oubliée par cette famille entre guillemets du cinéma ».
« Cette famille-là, qu’elle aille se faire foutre! Ce n’est pas une famille. Ces gens l’ont laissée tomber! », a dit encore B.B., estimant toutefois que cette « disparition est aussi une délivrance pour Annie »………source : le Figaro

http://www.dailymotion.com/video/x9j2uw

Hebergeur d'image

Les réactions n’ont pas tardé et ont été nombreuses à l’annonce du décès d’Anne Girardot.

Mireille Darc : « Annie était une très, très grande. Jouer avec elle était un éblouissement. Elle était étonnante. Elle aimait la vie. Annie était une femme de coeur et était généreuse. Pour moi, c’était plus qu’un modèle sur le plan artistique. Annie pouvait incarner tous les rôles. En Italie, j’ai habité chez elle. C’était quelqu’un d’extraordinaire qui dévorait la vie. Le dernier film que nous avons tourné ensemble était Elle boit pas elle fume pas elle drague pas mais… elle cause, de Michel Audiard ».

Line Renaud a salué la mémoire « d’un monument du cinéma français, une immense actrice, très instinctive et toujours juste. Son départ est bouleversant. Je suis allée l’embrasser une dernière fois dimanche soir. Sa fille Julia et sa petite-fille Lola m’avaient appelée pour me dire que c’était la fin. Depuis tant d’années, nous avions une grande complicité. En 1995, on avait tourné Les Filles du Lido. »

Bertrand Blier, qui l’avait dirigé, s’est dit « sous le choc ». Et d’ajouter : « Les Français s’en souviennent comme d’une actrice qui avait joué dans beaucoup de comédies, elle avait pris un virage très populaire après Rocco et ses frères. Mais elle était pleine d’émotion et de souffrance. Elle craquait facilement, comme sur la scène des César

Source : Ouestfrance.fr

http://www.dailymotion.com/video/x6xysg

Hebergeur d'image

http://www.dailymotion.com/video/x54435

Certaines personnes marquent notre vie au point qu’on a l’impression qu’elle en font partie….

 http://www.dailymotion.com/video/x9j1oo

Hebergeur d'image

Les émotions chez bébé°°°°

Les émotions chez bébé°°°° dans LES EMOTIONS d7793a10

Vous voulez connaître mes émotions?  Cliquez sur mon image!

 

 

La bande dessinée belge est en deuil°°°°°

La bande dessinée belge est en deuil°°°°° dans LES EMOTIONS andra_10

Pour informations, cliquez sur la photo

http://www.bdgest.com/news-535-BD-deces-de-andre-geerts.html

andra_11 dans LES EMOTIONSandra_12

andra_13

Explosion de gaz à Liège la nuit du 29 au 27 janvier°°°°Pas loin de chez moi°°°

Explosion de gaz à Liège la nuit du 29 au 27 janvier°°°°Pas loin de chez moi°°° dans LES EMOTIONS explos10

 

Une treizième victime a été retrouvée mardi soir dans les décombres de la rue Léopold à Liège. L’information a été confirmée.

L’information révélée par Bel-RTL ce mercredi matin a été confirmée au JT de 13H de la RTBF par le commandant des pompiers Jean-Marc Gilissen. « Vers 22h30, un 13e corps a été sorti des décombres », a-t-il expliqué. « Les fouilles sont désormais terminées depuis ce matin. Le bilan définitif est bien de 13 morts et 21 blessés. »

Si les fouilles sont clôturés, le périmètre de sécurité n’est pas encore près d’être levé. « Le travail des pompiers continuera durant maximum dix jours. Il faut inspecter les bâtiments pour tout ce qui concerne la sécurité (gaz, électricité, etc.) ».

Cette nouvelle intervient alors que les funérailles des victimes identifiées se succèdent. Lundi, Charlotte François et son
compagnon Pierre Guilliams ont été
inhumés à Hannut. Le lendemain, environ un millier de personnes se sont réunies en l’église de Saint Vith pour rendre un dernier hommage à Andy Terren. Et c’est ce mercredi que Vicky Storms et Alexis Robert ont étés inhumés

http://video.rtlinfo.be/Video/122129.aspx

Hommage aux victimes vendredi en la cathédrale St-Paul

Par ailleurs, une cérémonie d’hommage aux victimes, à leurs familles et aux sinistrés de l’explosion de la rue Léopold à Liège, aura lieu vendredi à 17h30 en la cathédrale St-Paul. Selon le Gouverneur de la Province, Michel Foret, il s’agira plus
précisément d’une « manifestation citoyenne à caractère interconvictionnel » décidée conjointement par le Collège provincial, le Collège communal et le Conseil communal de Liège à la suite de « l’immense élan de solidarité témoigné depuis mercredi dernier par la population ».

Cette manifestation qui se veut civile, aura lieu ce vendredi 5 février à 17h30 en la cathédrale St-Paul à Liège. La population est invitée à s’y réunir en souvenir des victimes de l’explosion et à soutenir leurs familles éprouvées par le drame.

La cérémonie sera ponctuée d’interventions de représentants du mouvement laïc et des communautés musulmanes, israélite et chrétienne (anglicans, catholiques, orthodoxes, protestants et syriaques). Le bourgmestre de Liège Willy Demeyer et le Gouverneur Michel Foret s’exprimeront également durant la manifestation qui sera également entrecoupée de souffles musicaux et de chants.Le prince Philippe sera présent. Pour des raisons d’organisation, il est demandé aux citoyens qui souhaitent participer à cet hommage de rejoindre la cathédrale St-Paul vendredi pour 16h45 au plus tard.
L’entrée se fera par la rue Bonne-Fortune. Par ailleurs, le registre de condoléances ouvert au Palais  provincial de Liège sera ouvert jusqu’à jeudi 18h. Il y est accessible tous les jours dès 9h.

Avec Belga

La cérémonie des funérailles des jeunes Alexis Robert et Vicky Storms a eu lieu ce mercredi matin en l’église Saint-Christophe de Hannut. La ministre de l’Intérieur Annemie Turtelboom a remis, à titre posthume, la médaille du courage.

Quelque 500 personnes ont assisté à la cérémonie des funérailles d’Alexis Robert et de sa fiancée Vicky Storms, victimes de l’explosion de la rue Léopold à Liège la semaine dernière.

Le ministre des Finances Didier Reynders, le commissaire européen Louis Michel, la ministre de l’Intérieur Annemie Turtelboom et d’autres personnalités étaient notamment présentes, tout comme des délégations des pompiers de Liège, de la police de Liège et du service d’identification des victimes (DVI).

De nombreux témoignages de membres des familles des deux défunts, de leurs amis et collègues ont été lus durant la cérémonie. L’accent a, entre autres, été mis sur le fait que le jeune couple a, au lendemain de l’explosion, guidé les secours afin qu’ils puissent sauver la jeune Elena.

En raison de cet acte posé alors qu’ils se trouvaient eux-mêmes prisonniers des décombres, la ministre de l’Intérieur Annemie Turtelboom a décerné à Alexis Robert et Vicky Storms la croix civique de première classe pour acte de courage et de dévouement, à titre posthume. Alexis et Vicky seront inhumés mercredi après-midi au cimetière de Hasselt.

alexis10 dans LES EMOTIONS

Sarah Brightman & Andrea Bocelli – Con te partiro°°°°

http://www.dailymotion.com/video/x4qv14

Mes rêves°°°°°

Mes rêves°°°°° dans LES EMOTIONS mes_re10

Jean Rochefort parle de Philippe Noiret ….Séquence « émotions »°°°

Image de prévisualisation YouTube

 

Franck Dubosc ému par la chanson de Daniel Guichard°°°

Image de prévisualisation YouTube

Non, ce n’est pas comique! Je ne le connaissais pas sous cet angle!

 

Les émotions ches les adolescents °°°°°°Comment les aider?

adossauteshumeurep300.jpg

Le cerveau des adolescents leur joue des tours !

Décoder ses propres émotions n’est pas facile et demande un apprentissage très long, même pour les plus simples d’entre elles. Un petit enfant, par exemple, ne sait pas qu’il a faim. Il se sent mal mais n’est pas capable de demander à manger. Il ressent un malaise sans pouvoir l’identifier. Par la suite, il apprendra à le faire, et cela demande du temps. Mais l’apprentissage d’émotions plus complexes est encore plus long.


 

Décoder les émotions des autres…

Cet apprentissage des émotions complexes l’est encore plus quand il s’agit de décoder les émotions de quelqu’un d’autre. Lorsque vous êtes face à une autre personne, sans en avoir conscience, vous interprétez son attitude et vous analysez s’il est joyeux, triste, en colère… C’est un savoir-faire très utile pour vous adapter à votre interlocuteur.

La neuropsychologue Deborah Yurgelun-Todd a étudié la capacité de comprendre les émotions chez les adolescents. Elle se révèle nettement moins au point que celle des adultes !
Comment s’y est-elle pris pour tirer ces conclusions ? Il s’agissait de montrer à des jeunes adolescents des photos de portraits et de leur demander quelle émotion apparaissait sur le cliché. Les adultes font très peu d’erreurs mais les moins de 14 ans confondent souvent plusieurs émotions : ils peuvent prendre la peur pour de l’irritation ou de la tristesse par exemple.
Cette capacité à comprendre l’émotion de l’autre mûrit au fil du temps : plus on prend de l’âge et mieux on analyse l’autre d’une manière juste.

Quelles sont les conséquences de ces constatations ? C’est qu’avant 14 ans, on peut se tromper. Une personne vous regarde dans la rue, et vous pouvez imaginer qu’elle vous déteste : au premier coup d’œil, vous vous sentez agressé. Quelqu’un rit et vous pensez qu’on se moque de vous. Plus vous êtes mal dans votre peau et plus vos interprétations peuvent être erronées ! Cela rend les rapports humains plus difficiles !

Que faire ? Peut-être expliquer ce phénomène aux adolescents, puis penser à leur expliquer ce que vous ressentez lorsque quelque chose dans la relation vous paraît bizarre. Il peut être aussi très intéressant de leur montrer que le jugement qu’ils portent sur les autres est peut-être totalement faux… Tout cela peut les aider à mûrir plus facilement et à prendre un peu de distance avec leur ressenti…

Dr Catherine Solano – médecin sexologue
06/02/2006
D’après une interview du Dr Yurgelun-Todd, neuropsychologue au Mc Lean Hospital de Belmont (USA).

La joie°°°°°

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La joie est une des quatre grandes émotions universelles que la nature nous a données au même titre que la colère, la peur et la tristesse.
La joie exprime une satisfaction qui se caractérise par un sentiment de plénitude.
Bien souvent cette émotion remplit toute notre personne.
Comme chaque émotion, la joie est physiologique et nous travese de manière relativement courte et passagère.
Elle a besoin d’espace pour s’exprimer. Nous rions aux éclats et cela fait parfois du bruit, la joie.

Par contre, le bonheur n’est pas une émotion mais bien un sentiment.
C’est un état provenant de plusieurs émotions indicatrices de satisfaction, y compris de la joie et du plaisir.
Le bonheur est une évaluation que nous faisons, un moment donné, de notre état d’être. Il traduit ainsi une grande satisfaction dans notre vie.

Quelles sont les sensations que nous ressentons quand nous sommes dans la joie ?
Notre coeur bat fort mais la fréquence cardiaque ralentit. Notre respiration est ample et nous ressentons de la chaleur qui envahit langoureusement notre poitrine.

Qu’est-ce qui peut nous procurer de la joie ?
Une réussite dans notre vie. Un succès tant attendu. Une belle rencontre. Un plaisir intense. La naissance d’un enfant ou tout évènement heureux génère la joie.
En règle générale, on a qu’une seule envie, c’est que cela continue. Encore, encore crie l’enfant quand il éprouve la joie alors qu’on l’appele à table pour manger.
Pas évident que cela s’arrête ; c’est tellement bon.
Dans un second temps, notre tendance naturelle consiste à partager notre joie avec d’autres. Par exemple, en relatant nos chouettes expériences aux autres.
« La mousse au chocolat que j’ai mangée dans ce resto, elle était vraiment extraordinaire. J’ai eu tellement de plaisir que mon pot était vide depuis 10 minutes que ma cuillère tambourinait toujours dedans !
Tu devrais vraiment aller la goûter, tu sais ! Je te refile l’adresse.

La joie couronne nos efforts qu’ils soient physiques (à travers le sport par exemple) ou psychologiques ( en réussisant par exemple un examen ou son premier Sudoku).

On éprouve aussi la joie dans la relation. La joie profonde d’offrir ou recevoir un cadeau. De vrais beaux moments de partage, de relation.
Retrouver des amis que nous avions perdus de vue depuis longtemps, un proche, ses profonds moments précieux de reliance avec l’autre sont autant de moments de joie.
Comme l’écrit Isabelle Filliozat, la joie naît du sentiment d’être relié. On se sent alors profondemment exister et en communion.
Parfois nous vivons cela tout simplement en regardant un beau paysage ou un coucher de soleil.

La joie dans le monde du travail ?
Si l’explosion de joie traduit une perte de contrôle, la joie est admise dans des situations précises, à l’occasion d’une fête en interne, d’une opération de communication, de la célébration de bons résultats ou de la signature de juteux contrats, etc…
Mais, sauf en ces rares cas de détente collective, il s’agit généralement d’une joie a minima.
L’euphorie et l’hilarité cadrent mal en effet avec la retenue et le sérieux qui caractérisent l’entreprise au quotidien.
Au bureau, on évolue dans une logique de rentabilité et d’efficacité. Aussi, quelqu’un de trop ouvertement heureux passera-t-il pour un dilettante ou un exalté.
Et puis dans un contexte difficile, toute manifestation de joie sera déplacée.

Pourtant la joie stimule la créativité, favorise la prise de décision et enfin pousse à davantage d’audace maîtrisée.
Autrement dit, elle désinhibe mais toujours dans une optique de risques calculés.
En somme, plus la joie augmente, plus la performance s’accroît, à condition bien sûr que l’on ne se coupe pas de la réflexion.
La joie est également contagieuse. En cela, elle s’apparente un peu au charisme.
Pour un manager, elle permet de transmettre de la motivation.
D’une manière générale, on ne saurait travailler sans joie.

Gare aux rabats-joie !
Comme c’est une émotion que beaucoup de personnes ont du mal à la ressentir ou à l’exprimer, ils ne l’acceptent pas chez les autres.
Des colères réprimées ou des tristesses enfouies peuvent faire bloquage à l’expression naturelle de la joie.
Dans certaines cultures, l’expression de la joie est beaucoup plus présente. En Afrique, par exemple.
Donc dans la vie, de nombreuses personnes viendront faire barrage sur nos routes, à l’expression de cette émotion.
« Les enfants vous faites trop de bruit, calmez-vous ! », « Vous êtes en classe ici, cessez de rire bêtement ! »
Luttons ! Un adulte  devrait rire en moyenne 12 minutes chaque jour pour être en bonne santé.

Source :  http://www.psy.be/articles/femme/joie.htm

     

-->

 

Image de prévisualisation YouTube

12345...7

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

mai 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 6 visiteurs en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47