• Accueil
  • > MES EMOTIONS MES REVOLTES

Archives pour la catégorie MES EMOTIONS MES REVOLTES



Michèle Martin sera peut-être libérée demain!°°°°°

 Elle n’est pas encore libre mais la simple annonce de sa possible relaxe suscite beaucoup d’émoi en Belgique : Michelle Martin, l’ex-compagne du tueur pervers Marc Dutroux, a bénéficié, lundi 9 mai, d’une déclaration de libération anticipée prononcée par le tribunal d’application des peines (TAP) de Mons, en Belgique. Elle pourrait être libre dès le mardi 10 mai 2011.

Condamnée en 2004 à trente ans de réclusion par la cour d’assises d’Arlon, Mme Martin, 51 ans, a bénéficié d’une disposition de la loi belge qui prévoit qu’un condamné peut demander une libération anticipée s’il a purgé un tiers de sa peine. Soit dix ans à partir de son arrestation en 1996 pour Mme Martin.

L’ex-épouse de Marc Dutroux avait en effet été arrêtée en août 1996, en même temps que son compagnon. Elle a été accusée de séquestration et de coresponsabilité dans la mort de deux des enfants kidnappés par Marc Dutroux : Melissa Russo et Julie Lejeune, qu’elle avait laissé mourir de faim dans une cave de Charleroi, à un moment où Dutroux était incarcéré, pour une autre affaire.

Hebergeur d'imageLors de leur procès commun, son mari a été reconnu coupable d’enlèvement, séquestration et viol de six jeunes filles et enfants. Il fut déclaré coupable de l’assassinat de deux d’entre elles, ainsi que de celui de l’un de ses complices présumés. Le tout lui a valu une condamnation à perpétuité, sans possibilité de libération anticipée

 Jean-Pierre Stroobants

Michèle Martin aurait pu sauver les petites! Quand son mari fut emprisonné, elle revenait nourrir les chiens mais ne s’occupait pas des victimes!

Elle les a laissée mourir de faim et de soif!

Pourquoi ne s’est-elle pas rendue à un poste de police?

Pourquoi n’a-t-elle pas aidé ces petites filles qui ont tant souffert!

Peut-on se rendre complice de meurtre et puis recommencer sa vie « normalement »

Bien entendu tout le monde a le droit à une seconde chance mais c’est déjà sa troisième chance!

Elle se rendait chez un gynécologue pour avoir une prescription (pilules contraceptives) soi-disant pour elle, mais c’était pour les petites!

Si Michèle Martin n’avait pas aidé Dutroux, il n’aurait pas enlevé les petites filles ou alors pas si facilement

Je suis écoeurée!!

Que se passe-t-il en Belgique?

La justice s’est-elle endormie?

Hebergeur d'image

Au nom de ma soeur …Nabela Benaïssa°°°°°°°

Hebergeur d'image

 J’ai déjà parlé de ce drame…J’ai lu le livre écrit par Nabela Benaïssa où elle raconte la terrible épreuve qu’elle et sa famille ont vécue à partir du 5 août 1992!

Loubna ne rentrera jamais vivante chez elle! Ce livre est tout en émotion, fragilité et malgré sa peine Nabela reste respectueuse.

Dans la préface, il est écrit:

A Loubna

notre petit oiseau arraché de son nid douillet

A tous les enfants qui désormais reposent en paix et qu’on ne pourra plus jamais faire souffrir.

A tous les petits anges enlevés dont les trait et le sourire sont à jamais gravés dans nos mémoires

                                   Nabela

Elle ajoute une citation d’Abraham Lincoln qui dit ceci :

«On peut tromper une partie du peuple tout le temps

et tout le peuple une partie du temps,

mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps»…

Elle parle également  des  familles qui ont perdu leurs enfants dans les mêmes affreuses conditions.

Elisabeth Brichet…Corinne et Marc…..Julie Lejeune et Mélissa Russo…An Marchal et Eefje Lambrecks…

Sabine Dardenne et Laetitia Delhez ont pu être sauvées

Il y a encore tant d’enfants disparus et qui n’ont jamais retrouvés et ne le seront peut-être jamais

Belgique où est ta justice???? N’oublions jamais!!!!!

Hebergeur d'image

Pauvre enfant!°°°°°°°

Hebergeur d'image

Pourquoi?°°°°°°°°°°°°

Hebergeur d'image

Quel sera l’avenir de « nos » enfants si les « hommes » continuent leurs acharnement pour le nucléaire?

On minimise trop ce qui se passe dans le monde.

Tout devient « normal ». On « s’habitue ».

Mais que deviendra la génération actuelle?

Il ne faut pas dramatiser mais suite à une émission diffusée à la télévision, on peut se poser tant de questions.

Quand en Russie des expériences ont eu lieu, cela a donné une suite dramatique : des naissances d’enfants difformes, sourds, etc.. On les appelle les « mutants »

Image de prévisualisation YouTube

Test de la poupée blanche et de la poupée noire!°°°°°°

http://www.dailymotion.com/video/xh6wv1

Même les enfants noirs pensent qu’il faut avoir la peau blanche pour être « gentil » et « beau »…..C’est triste!

Un enfant noir est tellement beau….

La société n’est pas encore débarrassée du racisme. Il est bien ancré dans les moeurs .

Alzheimer°°°°°°°°

A          vec hésitation, la femme avance vers le banc.

 L          entement elle s’assied et pense

 Z         ut, quel est cet endroit ?

H          armonisant son parler toujours franc

E          lle regarde le ciel et l’horizon qui dansent

I           vresse dans ses gestes maladroits

M         aladie qui rend son visage trop blanc

E          t  voici que dans la  vaillance

R         adieux son rire s’envole en éclat une dernière fois………..

Chamade 

Hebergeur d'image

L’écrivain et journaliste Henry-Jean Servat se joint au coup de gueule déjà exprimé par Brigitte Bardot sur la disparition d’Annie Girardot : « Annie, qui a été une actrice très importante, a été oubliée par cette famille, entre guillemets, du cinéma… Cette famille-là, qu’elle aille se faire f… ! Ce n’est pas une famille. Ces gens l’ont laissé tomber ! »

Henry-Jean Servant était l’invité hier sur France 5 d’Alessandra Sublet dans l’émission « C à vous ». L’écrivain et le journaliste n’a pas mâché ses mots pour exprimer tout le mal qu’il pensait de l’hypocrisie du cinéma français : « Cette femme a été abandonnée par le cinéma français. La nouvelle vague n’a jamais voulu faire travailler Annie Girardot, jamais ! Alors maintenant on vient me dire qu’elle était bonne actrice ? Elle n’a jamais eu d’hommage aux Césars ! (…) Jamais on n’a célébré Annie Girardot ! (…) On l’a laissée crever sans jamais la laisser travailler, je trouve ça inadmissible. »

Un coup de gueule qui ne passera pas inaperçu dans les nombreux hommages rendus à Annie Girardot

Hebergeur d'image

 Son petit-fils, Renato, âgé de 18 ans, s’exprime sur BFM TV, un témoignage exclusif :

« Dès qu’on a annoncé son décès, il y a eu une foule de personnes du cinéma qui sont remontées, dont on n’a jamais eu de nouvelles jusqu’à maintenant et qui aujourd’hui viennent témoigner alors qu’on ne les a jamais vues, parce que le cinéma français l’a oubliée. »

Le jeune garçon porte le prénom de son grand-père, l’acteur Renato Salvatori, décédé en 1988. En effet, Annie Girardot a rencontré ce comédien sur le tournage de Rocco et ses frères, l’épouse en 1962 et, ensemble, ils ont une fille, Giulia, mère du jeune homme et de Lola, qui était aux côtés de sa grand-mère quand elle est partie « paisiblement » lundi.

Pour BFM TV, Renato a raconté comment se déroulaient ses moments avec sa grand-mère : « Annie quand elle était à la maison de retraite j’aillais la voir, je restais, je prenais le temps avec elle. Quand j’allais la voir je la faisais manger, je discutais avec elle, je parlais avec elle, et je restais jusqu’à ce qu’elle soit couchée. Tout passe par le regard, par le toucher. Elle réagissait quand je lui parlais. Maintenant, elle est libérée, je sais qu’elle est en paix.

 

Hebergeur d'image

Le Chant du peuple juif assassiné…..Isaac Katznelson°°°°°Octobre 1943

La peur, l’angoisse, la terreur horrible m’enserrent étroitement.
Les wagons sont là, de nouveau !
Partis hier soir, et de retour aujourd’hui, ils sont là, de nouveau là,
sur le quai.
Tu vois leur gueule ouverte ?
La gueule ouverte dans l’horreur !
Ils en veulent encore !
Encore, de nouveau. Rien ne les rassasie.
Ils sont là, ils attendent les Juifs.
Quand les apporte-t-on ?
Affamés comme s’ils n’avaient encore jamais englouti leur Juif…
Jamais… Mais oui ! ils en veulent encore, toujours plus.

Ils en veulent encore.
Ils sont là, attendant qu’on leur prépare la table,
Qu’on serve le repas, qu’on serve des Juifs autant qu’il en pourra entrer.
Des Juifs !
Vieux peuple aux enfants tout jeunes, jeunes et frais,
Grappes jeunes sur un vieux cep ;
et des vieillards comme le vin fort est vieux.

Ils étaient pleins pourtant, gavés, étouffés de Juifs !
Les morts debout, serrés, coincés entre les vivants,
Les morts debout sans toucher le sol à force d’être serrés,
Sans que l’on puisse voir dans la masse lequel est mort et lequel est vivant.

La tête du mort, comme une tête vivante, se balançait de-ci de-là,
Et sur le vivant coulait déjà la sueur de la mort.
L’enfant réclame à boire à sa mère, morte, une goutte d’eau,
Il lui frappe la tête de ses petites mains, pleurant parce qu’il a chaud.

Wagons vides ! Vous étiez pleins et vous voici vides à nouveau,
Où vous êtes-vous débarrassés de vos Juifs ?
Que leur est-il arrivé ?
Ils étaient dix mille, comptés, enregistrés – et vous voilà revenus ?
Ô dites-moi, wagons, wagons vides, où avez-vous été ?

Vous venez de l’autre monde, je sais, il ne doit pas être loin :
hier à peine vous êtes partis, tout chargés, et
aujourd’hui vous êtes déjà là !
Pourquoi tant de hâte, wagons ?
Avez-vous donc si peu de temps ?
Vous serez bientôt, comme moi, des vieillards,
bientôt brisés et gris.

Voir tout cela, regarder et entendre… Malheur !
Comment pouvez-vous le supporter, même faits de fer et de bois ?
Ô fer, tu étais enfoui dans la terre, profond, ô fer froid.
Et toi, bois, tu poussais, arbre sur la terre, haut et fier !
Et maintenant ? Des wagons, des wagons de marchandises
et vous regardez, témoins muets de cette charge,

Muets, fermés, vous avez vu.

Dites-moi, ô wagons, où menez-vous ce peuple,
ces Juifs emmenés à la mort ?

Ce n’est pas votre faute.
On vous charge,
on vous dit : va !

On vous envoie chargés, on vous ramène vides.
Wagons qui revenez de l’autre monde, parlez, dites un mot,
Faites parlez vos roues, que moi, que moi je pleure…

Upload image

Un peu trop de………..

Upload imageLa femme laissait couler les larmes le long de ses joues.

Elle n’essayait même plus de les essuyer,

A quoi cela aurait-il servi? Pourquoi vouloir se cacher?

Elle aurait dû depuis longtemps se révolter contre ces gens ;

Ceux qui se fondent dans le sillage de ses pas et qui ne la quittent pas des yeux.

Le moindre de ses mouvements épiés et ce stupide constat qui s’installe

Dans la tête des autres. Vraiment c’est effrayant, décourageant.

Elle veut « vivre ». Elle cherche un repère.

Elle n’a pas assez des lettres de l’alphabet pour confier son « secret »

Pas assez de temps pour se blottir comme une enfant dans des bras réconfortants.

Pas assez de rage pour se fâcher : elle est trop sage.

Un peu trop de lucidité pour tout oublier.

La vie s’écoule et tout autour d’elle s’écroule.

Certains volcans dorment longtemps et puis un jour…………………..

Mail reçu aujourd’hui….Encore en Belgique°°°°

Bonne nouvelle  pour les détenus: à partir du 1er janvier prochain, ceux qui souhaitent louer un téléviseur paieront 18 euros par mois, contre 36 auparavant. Cette baisse de 50 % fait suite aux critiques de la Cour des Comptes, du Commissariat aux Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe et à celles, encore plus vives, d’un ancien détenu : François Korber.
A l’hôpital c’est 3 euros par jour soit 90 euros par mois. Donc, en  Belgique, il vaut mieux être malhonnête, faire le con, brûler des bagnoles, trafiquer la came et aller en prison, plutôt que de tomber malade ou d’avoir un accident du travail et se retrouver à l’hôpital.
   
 
Vive la Belgique

La Belgique : pédophilie encore et encore°°°°°°

La Belgique :  pédophilie encore et encore°°°°°° dans MES EMOTIONS MES REVOLTES triste10

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

123456...22

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47