Archives pour la catégorie POESIE



Demain dès l’aube…..Victor Hugo°°°°°

Image de prévisualisation YouTube

Demain dès l'aube.....Victor Hugo°°°°° dans POESIE 584280AUBE

 

 

 

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

 

 

795162leopoldine dans POESIE

297436FLZUE

Pas pour demain…Martial Noureau°°°°°

Pas pour demain...Martial Noureau°°°°° dans POESIE 272938pourquoilecielestilbleu

 

 

Regarde mon frère comme le ciel est bleu et serein.
Le soleil nous réchauffe et la brise danse dans les feuillages.
Le printemps est là.
Ecoute le chant d’amour des oiseaux.
Pourquoi faut-il que nous dressions nos fusils l’un contre l’autre ?
Dis-moi plutôt comment vont tes enfants, tes amours.
Les miens vont bien et te font dire bonjour.

Un jour, des grands de ce monde se sont rassemblés.
Et pour des riens et des peut-être incertains,
Ont levé les poings et se sont déclaré la guerre en proclamant :
« Je lance mes armées contre les tiennes, sois prêt ».
Prions le Dieu de la guerre, qu’il nous soit favorable.
Demain au crépuscule, nous compterons nos morts.

Mais les morts mon frère ce sera toi, ce sera moi, ce seront nos amours.
Approche, prends ma main, mes frères ont besoin des tiens.
Allons sans détour, dire aux guerriers de ce monde,
Que désormais, ils lèveront les poings pour rien.
Que par duels, ils devront régler leurs querelles.
Par politesse peut-être, nous leur serons témoins.

Puis retournons en paix, cultiver nos jardins, nos amours,
Regarder nos enfants courir dans la rosée du matin,
Écouter dans les ramures les oiseaux se chanter l’amour.
Hélas mon frère je vois venir le maître de nos destins.
Il nous faut à nouveau, jouer à qui ne verra pas la fin du jour.
Pardonne-moi mon frère j’ai fait un rêve qui n’est pas pour demain.

Martial Noureau

Il est des mots°°°°°

Il est des mots°°°°° dans POESIE 129477ecrore

 

 

Il est des mots que je tairai

Pour ne pas livrer tous mes secrets..

Sur le chemin de mes douleurs

J’irai poser une fleur;

Celle qui pourra apaiser

Le mal sournois du désarroi

Qui chaque jour subsiste en moi..

Et tous ces princes

Qui ne sont jamais «charmants»,

Me laissent dans le tourment..

Où sont passées mes tendres années

Parfumées de teintes dorées?

Où es-tu donc toi qui me parlais

Du ciel bleuté et enchanté?

Toi qui dansais sur le fil

De mes rêves..

Endormi dans mes souvenirs,

Tu t’amuses à mes dépens

Et voilà qu’en ce moment

Mon corps entier se consomme

Sous les coups du temps..

Oh, que tombe du firmament

Une petite flamme

Qui réchauffera mon âme!

Il est des mots que je dirai

Pour respecter ces purs instants

Ceux que j’étale sous vos regards..

Ceux qui n’ont pas de fard;

Que je ne puis cacher

Tant ils se dévoilent

A travers mes états d’âme..

Il est des choses qu’on peut raconter

Pour un peu mieux les supporter..

Et sur le clavier de ma vie,

Courent les doigts d’une nouvelle «folie»..

Qui dit encore «oui» à la vie..

Il est des mots que je confie

Pour dissiper le noir

Et dessiner en rose le parcours

De ces nobles soirs

Qui jalonnent mon discours…

Il est des mots que j’inventerai

Pour affoler tous ces regrets

Qui ne resteront plus jamais

Secrets non plus jamais…

Il est des mots……

(Francine)

Ce qu’il faut pour être heureux…. Voltaire

 Ce qu'il faut pour être heureux.... Voltaire             dans POESIE 2312054df4fa22

 

Il faut penser ; sans quoi l’homme devient,
Malgré son âme, un vrai cheval de somme.
Il faut aimer ; c’est ce qui nous soutient ;
Sans rien aimer il est triste d’être homme.

 

 

Il faut avoir douce société,
Des gens savants, instruits, sans suffisance,
Et de plaisirs grande variété,
Sans quoi les jours sont plus longs qu’on ne pense.

 

 

Il faut avoir un ami, qu’en tout temps,
Pour son bonheur, on écoute, on consulte,
Qui puisse rendre à notre âme en tumulte,
Les maux moins vifs et les plaisirs plus grands.

 

 

Il faut, le soir, un souper délectable
Où l’on soit libre, où l’on goûte à propos,
Les mets exquis, les bons vins, les bons mots
Et sans être ivre, il faut sortir de table.

 

 

Il faut, la nuit, tenir entre deux draps
Le tendre objet que notre coeur adore,
Le caresser, s’endormir dans ses bras,
Et le matin, recommencer encore.

 

Voltaire

Cher ami°°°°°

Cher ami°°°°° dans POESIE 1787874a7065f2

 

 

Cher ami, levez-vous si haut les yeux

Que vous n’apercevez pas les larmes

Qui naissent dans les miens?

Déjà, les cicatrices du chagrin
Saignent sur le chemin de mon coeur
Brisé par une passion qui meurt.

Et mon âme se presse et s’alarme,

Quand le sublime perd le charme

Qui devrait pourtant éblouir  mes matins.

Que dire de plus, qui maudire et qui aimer?

De tout cela je ne sais rien!

Le monde tremble sous mes mains

Mes lèvres trahissent mon secret :

Vivre de votre amour me comblerait.

Cher ami, vous regardez vers d’autres lieux.

Ma vie souffre de vos adieux.

Le froid envahit mes pensées;

Je m’empare d’un bout de rêve

Pour un moment, pour une trêve….

Cher ami, la vie vous emporte,

Vous fermez la porte

De mon dernier espoir qui se meurt dans la naissance du soir……

 

(Francine)

Partir°°°°°

Partir°°°°° dans MES EMOTIONS MES REVOLTES 620211petitefille

 

 

 Tant d’enfants aimeraient partir.
Plutôt que maudire.
Marcher sur les rails
Est moins dangereux que certaines batailles.
Dans la valise les mots de « maman »,
Pour oublier un moment la déchirure de cet instant
Tenir contre eux leur seul compagnon…
  Le témoin de tous les outrages
Subis à cet âge.
Partir vers un autre horizon,
Là où les mains s’avancent
Avec tendresse, sans maladresse.
Sans aucune « douteuse » caresse….
Qu’il est doux ce rêve.
Qu’il est honteux ce géniteur
Qui commet tant d’horreur
Se blottir au milieu du lit,
Se faire « papillon ».
Devenir tout « petit ».
Ne plus sentir.
Ne plus souffrir, S’enfuir
Partir,  partir...
Ils rêvent du lointain,
  Mais emportent leur chagrin.
Ils grandissent
Leur coeur durcisse.

Leur mémoire agonise….
(Francine)

939674014220t dans POESIE

Les naufragés de l’alzheimer…..J.Beaucarne°°°°°

Les naufragés de l'alzheimer.....J.Beaucarne°°°°° dans MES EMOTIONS MES REVOLTES 213029ANNIE

 

J’aime ces gens étranges
Aux trous dans la mémoire
Des trous remplis de plaies
Présentes ou bien passées
Vérités toutes crues
Remontant en marée
Quand les masques ont fondu
Que la farce est jouée

J’aime ces gens étranges A la mémoire trouée
Qui échangent des bribes
De leurs vies effacées
Voyageurs sans papiers
Sans qualification
Ils sont ce que nous sommes
Et nous leur ressemblons

J’aime ces gens étranges
Qui repèrent la fausseté
Des gestes et des paroles
Réclament l’amour vrai
Carburent à la tendresse
Négligent tout le reste
Ils sont vérité nue
Ils aiment ou ils détestent

J’aime ces gens étranges
Qui ont le mal d’enfance
Comme le mal du pays
Qu’ils chercheraient en silence
Derrière l’apparence
De leur mémoire perdue
Leurs corps parlent une langue
Que nous n’entendons plus

Julos Beaucarne
(extraits d’un poème de : Alzheimer et spiritualité,

 

 

Je pense en particulier à Annie Girardot, actrice que j’aimais beaucoup et qui est décédée de cette maladie..

Image de prévisualisation YouTube

Ces mots°°°°°

Cueillette de mots ramassés par ici, par là.

Ribambelle de douceurs posées sur son coeur!

Les maux et les mots se ressemblent tant

Qu’on ne peut les séparer vraiment!

La muse a trop à faire,

Elle va devoir se taire et garder son mystère.

Les mots s’en vont la laissant trop austère

Elle qui fait tout pour plaire.

Consommes voyelles, elle en voit de toutes les couleurs,

Elles font pleurer ses yeux , tout en douceur sans faire de bruit….

Ces mots douleurs restent tapis au creux de son être

Elle ne laissera pourtant rien paraître….

Il est des mots qu’on n’a pas dits

Francine

 

 

Ces mots°°°°° dans POESIE 99090815bf3aeccd1e816fc0399821472cbc0f
Image de prévisualisation YouTube

Femme°°°°°

Femme°°°°° dans POESIE 446467fepmme

 

Femme enfant le matin, elle se laisse griser par des rêves incertains…
Son chemin tracé sur les pétales du bonheur,
Elle suit sans peur son destin…Et frémit son coeur où se blottit le bonheur

cueilli sur le bord des chemins qu’elle emprunte dès que le jour pointe dans le lointain….

Femme fleur à midi, elle dessine sa vie à l’infini…
Les promesses caressent le bleu de ses yeux.

De ses lèvres s’échappent des aveux

Qui montent jusqu’aux cieux…

Son sublime regard devant tant d’émoi 

au silence s’unit..

Femme sage le soir, elle pleure sous le regard
De l’être dépourvu de tendresse…
  Elle se noie dans les gestes qui la blessent…

Ses rêves se perdent dans un épais brouillard….

Si le violon joue le parcours de sa vie,
Ce sera pour faire vibrer une dernière fois
Le tourbillon de ses envies..
Oh, que nulle pensée ne vienne troubler
Cet espoir insensé….
Que l’archer qui frôle la corde,
Termine son oeuvre sur une mélodie
Si souvent espérée…

Qu’elle lui accorde

Un soupçon de joie

La nuit est avancée
Le jour approche

Elle incline son corps
Et cherche un accord
Qu’il soit enfin doux
Et calme son courroux

(Francine)
Image de prévisualisation YouTube

Et si c’était vrai? Claire de la Chevrotière°°°°°

Dans ce monde, où l’amour est de plus en plus refroidi,

où le racisme malheureusement est présent à chaque instant…

Pourquoi sur cette terre où devrait pourtant régner l’harmonie,

faut-il que des humains vivent dans la peur

simplement à cause de leur couleur?

Ne serions-nous pas mieux de vivre tous ensemble unis dans la paix?

Nos remords sont toujours nos plus grandes et douloureuses punitions…

Et si c'était vrai? Claire de la Chevrotière°°°°° dans POESIE 427153barre1

L’homme se dit impuissant face à l’amour,

et pourtant il est tellement puissant face à la haine…

La guerre commence toujours dans le coeur des hommes méchants,

et c’est pour ça que des gens meurent inutilement…

Pour que la justice règne sur cette terre,

il faut d’abord la faire régner dans notre propre coeur.

Alors là seulement germera le bonheur…

427153barre1 dans TEXTES A MEDITER

Nos paroles sont des armes bien cruelles…

Elles ne tuent pas toujours, elles blessent parfois

et la blessure peut laisser des cicatrices pour la vie…

Et là, où la peur envahit le coeur de l’homme,

Dieu lui-même devient une ombre sur lui…

On grandit dans l’amour des autres,

Mais on se détruit dans la haine…

427153barre1

Et si c’était vrai,

Que tous les hommes sur terre s’aimaient comme des frères…

Qu’ensemble, ils détruiraient la souffrance et la misère….

Comme la terre serait belle…On l’a souhaiterait alors éternelle….

427153barre1
Et si c’était vrai,

Que tous les humains de la terre, peu importe leur couleur,

s’unissent ensemble pour ne plus jamais se détruire…

Comme il ferait beau , ce jour-là… Oui…

Oui, vraiment Beau!

 

 

Claire de la Chevrotière

 

 

 

297258nature

Image de prévisualisation YouTube

1...34567...51

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47