• Accueil
  • > Archives pour novembre 2016

Archives pour novembre 2016

Ils sauront °°°°°

Ils sauront °°°°° dans POESIE 416727vie

 

Que sommes nous mon ami , des oiseaux blessés

Et pourtant heureux de s’envoler

Vers le bleu du ciel?

Qui sommes nous mon frère?
Des âmes tourmentées mais heureuses
De pouvoir voyager sur le fil de la vie?

Que ferons-nous de tout cet amour

Enfoui au plus profond de nous?

Ce sentiment trop souvent refoulé

Pour protéger notre pudeur..

 

A la première seconde de notre vie

« Ils » ont décidé pour nous mon coeur.

Au moment suprême, quand tout se dévoile,

Pourquoi avons nous tu ce cri

D’espoir même dans le noir?

 

Qui se souviendra de nous ma mie ?

Les enfants cachent trop de mystères

Et ne s’encombrent plus de souvenirs,

Et s’efface trop vite le nom du père .

 

Ainsi va la vie ma tendre amie…

 

Qu’avons nous appris mon ami, mon frère, ma mie?

Si ce n’est le secret d’une tendre illusion..

Et qu’avec passion sans retenue,

Nous avons réécrit la mélodie qui nous berçait;

Ivres de tous ces sentiments qu’exprimaient

Nos regards mieux que les mots

enfouis sous des larmes salvatrices …

 

 

Ceux qui se souviendront,

Pourront écrire une symphonie mes amis..

Les actes passés sont toujours retrouvés

Par des coeurs où la sincérité

S’est blottie à jamais

 

Et « ils » sauront

Ecouter notre mélodie mon amour…

Francine©

 

 

 

 

Les enfants°°°°°

 

 

  Petit montage que j’ai « essayé » de réaliser en pensant aux enfants, ces êtres merveilleux qui nous apportent tant de bonheur. Leur innocence est malheureusement trop souvent  souillée  par des êtres qui ne sont pas dignes d’être appelés « humains 

  Nous avons le devoir et l’obligation de les respecter.

 

 

 

Les enfants°°°°° dans MES COUPS DE COEUR 6029951f7b0e262fec571383746a39d9f02d2d

  Vos enfants ne sont pas vos enfants,

Ils sont les fils et les filles

De l’appel de la vie à elle-même.

Ils viennent à travers vous

Mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non pas vos pensées.

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leur corps, mais pas leur âme.

Car leur âme habite la maison de demain,

Que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde a hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants comme des flèches vivantes sont projetés.

L’archer voit le but sur le chemin de l’infini, et il vous tend de sa puissance,

 Pour que ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l’archer soit pour la joie.

Car de même qu’il aime la flèche qui vole, il aime l’arc qui est stable.

Kalil Gibran

 

 

730460enfants dans MES COUPS DE COEUR

 

 

910004enfants1


Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Archives

Bonjour

novembre 2016
L Ma Me J V S D
« oct   mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Le petit prince

Le petit prince

Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur

chamade1000

Et si on chantait ?

Protégeons les enfants

enfants

Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant.

André Pronovost

La beauté de la création

Ne nous lassons jamais de contempler la beauté de la nature..


BEST VIDEOS !! |
Tout et rien |
ToutsurTOUT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de Pad
| La bande de axou
| estelle47